Ark: Survival Evolved – La canicule Scorched Earth

Ark: Survival Evolved fait parler de lui depuis sa sortie par son système de jeu innovant et sans cesse mis à jour. Mais cette fois, la dernière mise à jour divise un peu les adeptes du jeu. Je vous propose de faire un petit point sur ce qu’il en est…

Scorched Earth – La controverse

Suivant les traces d’autres jeux, les développeurs de Ark: Survival Evolved ont décidé d’emprunter la voie assez controversée de sortir des dlc payants, pour un jeu encore en Early Access. Inutile de dire que les fans ne sont pas très heureux qu’on les fasse payer pour du contenu supplémentaire sur une version qui est parfois encore buggée.

Vu que le but d’une Early Access est d’obtenir des mises à jour gratuites du jeu afin d’obtenir à terme une version stable et complète, le dlc payant laisse un goût très amer pour beaucoup de joueurs. Voyant les rébellions se faire sur les différents forums et ne pouvant ignorer tous les commentaires, les développeurs ont décidé de se justifier comme ceci :

“Notre vision de base d’ARK a toujours inclus la création d’extension, ainsi que l’infrastructure et les systèmes techniques pour transférer des données de manière dynamique entre les versions du jeu. Nous avons déterminé qu’il est plus viable pour travailler sur ces systèmes de le faire durant l’accès anticipé plutôt que quand le jeu sera mis en vente, compte tenu des risques importants si nous ne réussissions pas à le faire correctement.

Bien que cela veut dire qu’on dévoile la première extension assez tôt, cela signifie aussi que cela facilitera l’intégration de nouvelles extensions après la sortie d’Ark. Nous comprenons que ce n’est pas au goût de tout le monde, et nous apprécions l’engouement que les gens peuvent avoir avec ce premier aperçu de ce que nous voulons faire avec les extensions d’ARK. Maintenant que nous avons des systèmes en place pour le faire, nous pouvons assurer qu’il n’y aura que des soucis mineurs pour l’intégration des versions ultérieures une fois qu’ARK: Survival Evolved lui-même sera sorti.”

Je vous laisse décider si cette pratique est acceptable ou non… mais en attendant, si on essayait de voir ce que nous offre cette extension exactement…

Une toute nouvelle expérience où la jungle laisse sa place au désert,
où l’eau se fait rare et où la mort vient du ciel!

ARK était déjà le genre de jeu où vous pouviez passer des centaines d’heures à tout explorer, construire, reproduire vos animaux… Scorched Earth est fait, selon les développeurs, pour augmenter sérieusement ce nombre.
Déjà rien que la flore et la faune sont dépaysantes. Mais en plus de ça, Scorched Earth dispose de nouvelles zones avec pour chacune différents défis à relever; comme par exemple les chaleurs extrêmes, la nourriture qui pourri plus vite, et les Wyverns volants. Cette modification drastique d’environnement change radicalement le genre de structure et d’équipement dont vous aurez besoin pour relever ces nouveaux défis. Ceci vous offrant une expérience de jeu très différente, tout en gardant la même mécanique de base que le jeu original.

Bien sûr, il y a beaucoup de nouvelles créatures à tuer ou à apprivoiser, de l’adorable Jerboa qui vous prévient des phénomènes météorologies imminents aux nouveaux Morellatops qui peuvent stocker de l’eau pour vous. Si vous avez vu un peu de visuel que la promo de ce dlc, vous n’avez certainement pas manqué les golems épiques ou des autres créatures aussi impressionnantes. Cela donne un tout nouvel attrait au jeu et donne envie à ceux fatigués de la jungle de se lancer dans l’aventure désertique.

Une mise en garde cependant pour les survivants qui voudraient commencer le jeu … Scorched Earth est assez difficile, et beaucoup conseillent de maitriser déjà les mécanismes de base du jeu avant de vous lancer dans cette aventure, dans cette nouvelle zone. Le jeu de base est déjà, à lui seul, compliqué pour commencer… sans véritable explication de ce qu’il faut faire. Alors, il est déconseillé de commencer par ce nouvel opus seul. Vous pouvez facilement mourir de soif tout en cherchant frénétiquement une source d’eau sans réaliser que vous pouvez trouver de quoi boire en récoltant du cactus par exemple ou en utilisant certaines bêtes…

Pour ceux d’entre vous qui seraient assez courageux pour se lancer dans l’aventure, je vous ai compilé un petit guide afin de vous aider à rester en vie un peu plus longtemps ;o)

Ce qui vous prendra probablement le plus de temps et qui est également la chose la plus difficile de cette extension est de voler un œuf Wyvern, le couver et le faire éclore. Mais une fois que vous l’avez fait… c’est un sentiment de satisfaction assez important.

Si on laisse les pratiques commerciales douteuses de coté, je dois bien avouer que le dlc est une excellente mise à jour. Et que je prends plaisir à le découvrir. Et vous qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *